Africa Great Lakes Democracy Watch



Welcome to
Africa Great Lakes Democracy Watch Blog. Our objective is to promote the institutions of democracy,social justice,Human Rights,Peace, Freedom of Expression, and Respect to humanity in Rwanda,Uganda,DR Congo, Burundi,Sudan, Tanzania, Kenya,Ethiopia, and Somalia. We strongly believe that Africa will develop if only our presidents stop being rulers of men and become leaders of citizens. We support Breaking the Silence Campaign for DR Congo since we believe the democracy in Rwanda means peace in DRC. Follow this link to learn more about the origin of the war in both Rwanda and DR Congo:http://www.rwandadocumentsproject.net/gsdl/cgi-bin/library


Saturday, December 31, 2011

RWANDA:Bonne année 2012: Lettres à Etty Hillesum et à la courageuse dame de Kigali


Chers amis,
Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2012, une année de bonne santé et de courage comme celui qu'ont manifesté Etty Hillesum à qui j'adresse mes voeux.
Chère Etty,
En ce réveillon 2012, acceptez que je puisse louer votre bravoure d'avoir su "oser la vie" et défendre le refus de l'inéluctable déchéance à laquelle on voudrait bien nous condamner sans procès.
J'ai fait connaissance de ton oeuvre qui parle de la souffrance du traqué, non en langue de la haine et pour le commerce de l'idéologie d'un peuple béni, mais de l'humanité blessée et de la "vie brisée": "Une vie bouleversée". Et j'ai trouvé en toi mon identité, notre identité. Elle se décline ainsi: Nous sommes ces hommes et femmes à la vie brisée.
"Je connais l'air traqué des gens" (car nous sommes nous-mêmes traqués, vous le savez, par la Grande Traque de ... ces procureurs du pouvoir de Kigali en Occident). Je connais "l'accumulation de la souffrance humaine, je connais les persécutions, l'oppression, l'arbitraire (car nous sommes jugés et condamnés à la mort sociale faute de peine capitale abolie sur papier par les pouvoirs iniques), la haine impuissante et tout ce sadisme" d'un pouvoir qui sévit impunément.
Il y a parmi nous ceux qui ont refusé d'abdiquer leur volonté "devant un régime qui traite ainsi les êtres humains".
Puissiez-vous, chère Etty, nous inspirer le courage et la méthode de cheminer vers la vraie réconciliation et obtenir la victoire de la vérité sur le mensonge dans ce monde où semble regner l'intolérance, la violence et l'injustice.
Lionel répondant à l'article de Cheuzeville a écrit ce matin : « Toute liberté à un prix ! Seuls certaines personnalités "hors du commun", ont eu cette grâce particulière de montrer, avec obstination, courage et au mépris de leur propre existence, la voie de l'honneur d'être d'un Homme. Ils ont eu aussi ce charisme d'agréger autour d'eux les relais de l'espérance, porteurs de cette flamme qui avait été entretenue et qui leur avait été transmise. Courage Madame Victoire Ingabire à qui je souhaite du fond du coeur la plus belle des années, 2012, celle qui doit voir se lever l'avenir d'un pays, de son Peuple et de ses enfants, de quelques ethnies qu'ils soient ! »

Bien à vous, Eugène Rwamucyo. 31.12.2011
--------------------------------------------

Victoire Ingabire, la courageuse dame de Kigali

Victoire Ingabire Umuhoza est une femme rwandaise de 43 ans, mère de trois enfants. Elle vient de passer son deuxième Noël consécutif dans une geôle du Rwanda. Son procès est en cours, à Kigali. Son crime ? Celui d’avoir osé défier le pouvoir sans partage de l’homme implacable qui préside aux destinées de ce petit pays d’Afrique centrale depuis la fin de l’épouvantable guerre qu’il avait lui-même déclenché. Cet homme, on l’aura compris, c’est le général-président Paul Kagame, responsable en outre de deux guerres d’invasion et de pillages qui firent des millions de morts dans le grand pays voisin, le Congo/Zaïre. 
Victoire aurait pu continuer à vivre tranquillement aux Pays-Bas, où elle fit ses études supérieures et où elle menait une brillante carrière au sein d’une grande société. Cependant, même loin de son pays natal, elle se souciait de la situation qui y prévalait. Elle s’est engagée au sein de l’opposition à la dictature, très active au sein de la diaspora rwandaise. En avril 2006, elle fut élue présidente du Front Démocratique Uni, une plateforme rassemblant tous les mouvements opposés au régime de Kagame et de son Front Patriotique Rwandais. Cet engagement politique croissant l’amena à quitter son emploi pour tenter d’aller mener le combat pour la démocratie au Rwanda même. Ce retour à Kigali, en janvier 2010, après seize années d’exil, marqua le début d’un harcèlement incessant qui tourna à la persécution et qui la conduisit finalement en prison. Quelques jours après son arrivée, elle se rendit au mémorial du génocide, ou elle demanda que tous les perpétrateurs de crimes de masse soient traduits en justice, y compris ceux appartenant au pouvoir actuel. Elle osa en outre revendiquer le droit à la mémoire pour toutes les victimes du génocide. Cela lui valut une première arrestation, avant d’être libérée le lendemain, tout en étant placée sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter la capitale. Une campagne fut aussitôt lancée contre elle, l’accusant de « négationnisme » et de « divisionnisme ». Elle ne se laissa pas intimider pour autant et poursuivit sa tentative pour se présenter en candidate d’opposition aux élections présidentielles d’août 2010.  
Sans doute avait-elle sous-estimé la nature profondément liberticide du régime de Kagame. Le dictateur ne pouvait en aucun cas tolérer une opposition véritable et encore moins une voix remettant en cause la version officielle de la tragique histoire récente du pays. Pourtant, Victoire Ingabire ne pouvait pas ignorer le sort réservé aux dissidents et aux opposants. Combien d’hommes politiques n’ont-ils pas été liquidés par les tueurs de Kagame, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, depuis 1994 ? Combien ont été arrêtés et emprisonnés, sous l’habituelle accusation de négationnisme ou de divisionnisme ? Combien d’étrangers, devenus des témoins gênants, ont payé de leur vie le fait d’en savoir trop sur ce régime, et d’avoir tenté d’informer le monde ? Je pense en particulier à tous ces missionnaires assassinés par les agents du pouvoir. Se souvient-on du père Claude Simard, tué dans la nuit du 17 au 18 octobre 1994, ou de son compatriote le père Guy Pinard, abattu alors qu’il célébrait la messe, sous le regard horrifié de ses paroissiens, le 2 février 1997 ? Ce missionnaire québécois avait eu le tort de connaître la vérité sur l’assassinat de trois humanitaires espagnols de Médecins du Monde, ainsi que sur le massacre de 80 habitants du village où il œuvrait. Je pense également au père Vijeko Kuric, franciscain croate tué de sept balles, en pleine rue, le 31 janvier 1998, et à tant d’autres encore.  Ces religieux étrangers connaissant parfaitement la langue de leurs ouailles sont considérés avec suspicion par le dictateur Kagame.
Si des étrangers peuvent être ainsi supprimés, dans l’impunité la plus totale, Victoire Ingabire devait être consciente des risques qu’elle prenait, en tant que Rwandaise rentrant d’exil pour défier le général-président.  Sa candidature à l’élection présidentielle ne fut pas validée, mais la « justice » rwandaise continua cependant à s’acharner sur cette femme courageuse. Après plusieurs mois de résidence surveillée, elle fut jetée en prison, le 14 octobre 2010, pour « organisation de groupe terroriste ». Elle y croupit encore.
Paul Kagame, qui avait publiquement annoncé que sa rivale serait arrêtée, quelques jours avant qu’elle soit effectivement interpelée, n’a jamais hésité à s’impliquer directement aux côtés de l’accusation. Il a depuis lors multiplié les allégations mensongères contre cette femme bien incapable d’y répondre. Le 12 décembre dernier, lors d’une visite officielle en Ouganda, le dictateur rwandais a osé affirmer que Victoire Ingabire « avait en grande partie reconnu la plupart des accusations portées contre elle » à savoir la trahison, le terrorisme et l'idéologie du génocide. Il ajouta même que ses avocats l’avaient abandonnée, alors que cela n’était pas le cas.
Tout cela n’a pas empêché qu’en France un tapis rouge soit déroulé pour accueillir Paul Kagame, en septembre 2011. Ce dictateur rwandais n’a eu pourtant de cesse, depuis son arrivée au pouvoir, de s’en prendre justement à la France, allant jusqu’à accuser ses dirigeants et les officiers de son armée d’avoir pris une part active au génocide. Nicolas Sarkozy a-t-il évoqué le sort de la courageuse opposante rwandaise, lors de ses entretiens avec Paul Kagame ? Qu’il me soit permis d’en douter.  
Victoire Ingabire a donc passé son second Noël en prison, vêtue de l’uniforme rose que portent les prisonniers, au Rwanda. Ses partisans et ses amis ne l’ont pourtant pas oubliée. De plus en plus, ils comparent la dame de Kigali à une autre femme courageuse, Aung San Suu Kyi, connue dans le monde entier pour son combat pacifique contre une dictature tout aussi implacable. Victoire Ingabire semble faire preuve de la même détermination à rétablir l’Etat de droit et la démocratie. Comme la dame de Rangoon, elle est persuadée de venir un jour à bout de l’arbitraire et de la dictature. Souhaitons-lui de devenir la prochaine lauréate du Prix Nobel de la Paix, comme le fut Aung San Suu Kyi il y a vingt ans.
Il est sûr que pour Victoire, même au fond de sa cellule, la victoire soit certaine !  
Hervé Cheuzeville, 26 décembre 2011
(Auteur de trois livres: "Kadogo, Enfants des guerres d'Afrique centrale", l'Harmattan, 2003; "Chroniques africaines de guerres et d'espérance", Editions Persée, 2006; "Chroniques d'un ailleurs pas si lointain - Réflexions d'un humanitaire engagé", Editions Persée, 2010)

9 comments:

Anonymous said...



Also visit my web site - sensual massage

Anonymous said...

Yοur method оf telling all in this paragraph is гeally pleasant, every one
сan easily know іt, Thаnks a lοt.



Herе is my site - sodomiexvideo.fr

Anonymous said...

I reаlly liκe your blog.. ѵery niсe colors &
thеme. Dіԁ you mаke this websіte yourself or did
уоu hirе sοmeone to do іt for you?
Рlz reply as I'm looking to construct my own blog and would like to know where u got this from. thanks a lot

My site - rencontre Avermes: feechipie 46ans

Anonymous said...

Spot on wіth this ωrite-up, I truly think
this site needѕ much more attention. ӏ'll probably be returning to read through more, thanks for the info!

Here is my web blog - filmsodomie.eu

Anonymous said...

Cаn I simply say whаt а relief to unсoveг an indivіdual ωhо actually understands ωhаt they are talking
about online. Yοu actually undегstаnd how to bгіng an issue to light and mаke it іmportаnt.
Morе peoρlе need to checκ this out anԁ unԁerstand this side of the story.

I can't believe you aren't morе poрular given that you definitely have the
gift.

my ωebpage: Filmanal.Org

Anonymous said...

I am not capable of view this website properly on firefox I think there's a downside

Feel free to visit my site - having trouble getting pregnant with second baby

Anonymous said...

When You Have To Skip A DayFirst of all,
since they do how to p90x diet like I had tons of energy and I had barely started sweating.
The P90x kit, which is workouts warm-up is good and you can save the stretching for after.
Our bodies need certain nutrients for 30 minutes for Day 1.
Chest and back exercises include bench presses, push-ups and chair dips.


Review my blog post ... have a peek at this website

Anonymous said...

Great post. I was checking continuously this blog and I am impressed!
Very useful information specially the last part :) I care for such information much.
I was looking for this particular information for a very long time.

Thank you and best of luck.

My webpage: refinement

Anonymous said...

I really like your blog.. very nice colors & theme.
Did you create this website yourself or did you hire someone to do it for you?

Plz answer back as I'm looking to design my own blog and would like to find out where u got this from. thank you

Take a look at my blog - salesman