Africa Great Lakes Democracy Watch



Welcome to
Africa Great Lakes Democracy Watch Blog. Our objective is to promote the institutions of democracy,social justice,Human Rights,Peace, Freedom of Expression, and Respect to humanity in Rwanda,Uganda,DR Congo, Burundi,Sudan, Tanzania, Kenya,Ethiopia, and Somalia. We strongly believe that Africa will develop if only our presidents stop being rulers of men and become leaders of citizens. We support Breaking the Silence Campaign for DR Congo since we believe the democracy in Rwanda means peace in DRC. Follow this link to learn more about the origin of the war in both Rwanda and DR Congo:http://www.rwandadocumentsproject.net/gsdl/cgi-bin/library


Sunday, March 25, 2012

RWANDA:Kagame prône la réconciliation?


Kagame prône la réconciliation?Le président Kagame prône la réconciliation? C'est du nouveau. Mais ... pouvons-nous y croire? Non et Oui. Est-ce tout simplement une manipulation nationale et internationale de la réconciliation comme le dit Jennifer Melwin?

1. Non, parce que Paul Kagame prône la réconciliation ... et laisse Ingabire en prison tout en négociant avec le HCR la cessation du droit d'asile.

Lorsque en février 2010 le pouvoir de Kigali a commencé à fabriquer une Aung San Suu Kyi au Rwanda avec Ingabire Victoire lorsqu'en août 2010, deux femmes journalistes Saidati et Uwimana ont été jeté en prison, passons sous silence d'autres exactions, disparitions exécutions sommaires et jugements iniques, comment pouvons-nous croire à cette réconciliation qui serait effectivement nécessaire au Rwanda?
Le général Président Kagame dit souhaiter la réconciliation mais ne nous suggère pas comment y arriver.
Partout où ils sont, les exilés rwandais luttent pour leurs droits civiques et politiques que le pouvoir de Kigali veut leur ravir, au moment où les citoyens rwandais vivent dans un pays qui les opprime et veut entrainer l'ONU dans sa logique de répression des droits humains.
En effet, la dialectique politique rwandaise est dans sa phase de négation de la négation, car le président rwandais Paul Kagame parle de la réconciliation après avoir négocié avec le HCR la cessation du droit d'asile.
Pour écouter ce que dit le président Kagame à ce propos, vous devez comprendre le Kinyarwanda et l'anglais ou alors recourir à un traducteur, sans qu'il soit nécessairement assermenté. Bonne écoute.
Kagame arasaba ko twiyunga, yarangiza ati: ikibazo cy'ubuhunzi cyararangiye.
Abamugira inama ntawamenya uko bamufasha kuvuga no gutekereza.

2. Oui, parce que les rwandais veulent se réconcilier en vérité, oui parce que le printemps arabe est actuelle au Rwanda et que la pression des sponsors de Kigali commence à se faire sentir, même le Commonwealth que le Rwanda a récemment intégré.

Pour comprendre cette volonté des rwandais à se réconcilier, veuillez bien lire ces 2 dossiers de très grand intérêt. Il s'agit d'abord du document rédigé en 2008 par le partenariat Intwari et d'un rapport écrit par Jennifer MELVIN, pour le Bureau des Conseillers du Commonwealth (CAB) à Londres, concernant la situation socio-politique et économique réelle qui prévaut au Rwanda, lequel est le plus récent membre de cette organisation.
A la fin de ce résumé, vous lirez ces conclusions qui sont très critiques vis-à-vis du régime mono-éthniste à parti unique du FPR et de son Führer, Son Excellence Paul Kagame: "Les images politiques distribuées par le gouvernement du FPR peuvent être attractives pour les audiences nationale et internationale, mais elles camouflent bon nombre des violations et inégalités qui entachent le membre le plus récent du Commonwealth."
DVDJ - Droit de Vérité, Devoir de Justice, 20.03.2012
Source:
March 2012
In this Opinion piece, PhD candidate Jennifer Melvin argues that Rwanda’s national unity and reconciliation programme promotes two differing but inter-related political images at the domestic and international levels. She analyses how these images are constructed and disseminated to the national population and international community of non-governmental organisations (NGOs), donors and foreign investors. Jennifer argues that the current Rwandan
Patriotic Front (RPF) government successfully manipulates national reconciliation to bolster political support, silence opposition and promote development that is primarily uneven. She urges the Commonwealth to look beyond the appearance of unity, and reconciliation to consider the detrimental consequences of government programming upon democracy and human rights in Rwanda.

The political images disseminated by the RPF government may be attractive to domestic and international audiences, but they mask many of the violations and inequalities that blemish the Commonwealth’s newest member.

The RPF’s stated commitment to the promotion of unity and reconciliation obscures issues of impunity, restricted freedom of press and accusations of genocide ideology against political opponents. The promotion of uneven development is equally concealed by the government’s high standards of technocratic governance and the projection of the nation as a stable and prosperous place to invest. If the Commonwealth is indeed committed to the values of democracy, freedom and equal rights, it ought to look beyond the veneer of unity and reconciliation to consider the ways in which government programming infringes upon human rights and democracy.
The political images disseminated by the RPF government may be attractive to domestic and international audiences, but they mask many of the violations and inequalities that blemish the Commonwealth’s newest member.
DVDJ - Droit de Vérité, Devoir de Justice, 20.03.2012
----------------------
www.rwamucyo.com, 20.03.2012

No comments: