Africa Great Lakes Democracy Watch



Welcome to
Africa Great Lakes Democracy Watch Blog. Our objective is to promote the institutions of democracy,social justice,Human Rights,Peace, Freedom of Expression, and Respect to humanity in Rwanda,Uganda,DR Congo, Burundi,Sudan, Tanzania, Kenya,Ethiopia, and Somalia. We strongly believe that Africa will develop if only our presidents stop being rulers of men and become leaders of citizens. We support Breaking the Silence Campaign for DR Congo since we believe the democracy in Rwanda means peace in DRC. Follow this link to learn more about the origin of the war in both Rwanda and DR Congo:http://www.rwandadocumentsproject.net/gsdl/cgi-bin/library


Thursday, May 27, 2010

Rwanda Hit List ( Liste des gens à assassiner)

Rwanda Hit List ( Liste des gens à assassiner)

Convertir en PDF
Version imprimable
Suggérer par mail
14-03-2010

The Rwandan Hit List- Conscious Being Alliance ( By Keith H.Snow, A Journalist of Investigation from the USA)
Quelques conclusions de la Réunion des Ambassadeurs rwandais à Kigali
Au cours d'une réunion à huis clos entre les ambassadeurs et le président rwandais Kagame en Février 2010, de nombreuses questions ont été discutées.
Les ambassadeurs ont été critiqués de ne pas remplir leur mission de représenter le Rwanda à l'étranger. Un rappel des instructions qu’ils ont échoué à remplir a été fait, avec comme conséquences la propagation d’une image négative du Rwanda, œuvre de la propagande négative des réfugiés rwandais à l’étranger.
Ils ont reçu un rapport des services de renseignements révélant les ennemis du pays, qui doivent être combattus par tous les moyens possibles et, si nécessaire par l'assassinat. La liste ci-dessous est faite des noms d'étrangers et d'organisations qui doivent être combattues d'urgence.
Les étrangers à cibler:
1. Robin Philpot (Canada)
2. C. Peter Erlinder (USA)
3. Keith Harmon Snow, (USA et auteur de l’article)
4. Jordi Palou-Loverdos, (Espagne)
5. Peter Verlinden (Hollande)
6. Pierre Péan, (Français)
7. Charles Onana; (Franco-camerounais)
8. Filip Reyntjens; (Belge)
9. Luc de Temmerman. (Belge)
Également cibler sont des réfugiés rwandais représentant des FDLR [Forces démocratiques de libération du Congo] en Afrique, Europe, Amérique et ailleurs.
Organisations ciblées, à commencer par leurs dirigeants (CLIIR; COSAR; FEDA; AJIIR; AGPJR; OPJDR).
Les partis politiques qui sont actifs à l'étranger, à commencer par leurs dirigeants (UPF / UDF; INTWARI Partenariat; PDR-Ihumure; PDP-Imanzi).
Nous sommes toujours à la collecte d'informations sur la liste des rwandais devant être chassées spécifiquement parce qu'ils ont saboté le régime de Kigali. Cette liste est longue et elle ne cesse de croître, comme les ennemis deviennent plus nombreux.
Les ambassadeurs ont reçu toute l'autorité d'avoir ces personnes éliminées ou discréditées. Chaque ambassadeur voudra bein demander, au besoin, au gouvernement de lui doter de tous les moyens necessaires pour atteindre ses objectifs. Celui qui obtiendra plus de renseignements, voudra bien les partager avec les autres membres du groupe.
Wishing you all the best.
***********
# Les Occidentaux énumérés ci-dessous qui sont aussi des ennemis de Kigali, ne figurent pas sur le "Rwanda Hit list" Christopher Black, (USA)
# Wayne Madsen, (USA)
# Cynthia McKinney, (USA)
# Luc Marchal, (Belgique)
# Mick Collins (Irlande)
# Helmut Strizek (Allemagne)
ont fait pression contre l'opinion publique et la propagande pour exposer les mensonges, la désinformation et le terrorisme victimisant des personnes innocentes et protegeant les véritables auteurs des crimes en Afrique centrale.
Bien que nous soyons amenés à croire que les auteurs sont ces méchants génocidaires, les Hutus extrémistes, les milices Interahamwe, les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) au Congo, et autres indésirables, les principaux auteurs responsables sont toujours protégés. Ce sont:
[1] Le président rwandais Paul Kagame et l'Armée patriotique rwandaise / Front: l'élite, les Tutsis extrémistes réseau qui a commis des atrocités massives et le terrorisme répandue en Afrique centrale dès 1980, et en premier lieu responsables de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Rwanda (1990-présent) et la République démocratique du Congo (1996-présent);
[2] Le président ougandais Yoweri Museveni et le Uganda People's Defense Forces (UPDF): l'élite, les réseaux extrémistes hema opérant à partir de l'Ouganda et la source de l'/ réseaux de l'Armée patriotique rwandaise tutsie F, qui, ensemble, ont perpétré des crimes de guerre massifs, les crimes contre l'humanité et génocide, en Ouganda (1980-présent), Rwanda (1990-1998) de la RDC (1996-présent) ;
[3] Les bailleurs de fonds, des partenaires, des alliés et des propagandistes du Kagame et Museveni régimes qui sont les États-Unis, Royaume-Uni, Canada, et en Europe.
Comment ces réseaux terroristes de maintenir et de répandre leur idéologie et de terrorisme dans le monde, même aux États-Unis?
Cliquez sur le lien ci-dessus pour en savoir !

No comments: